VTT Fat bike : guide d'achat

Vous êtes intéressé par l'achat d'un fat bike mais vous n'êtes pas encore familier avec ce type de vélo ? Voici le principal à savoir, ainsi que mes conseils d'achat et comparatif 2018 des meilleurs Fat bike.

Tout comme les vélos électriques, les Fat Bikes ont le vent en poupe depuis quelques années, et la plupart des grandes marques de VTT se sont lancées sur le marché. Preuve de son succès : certaines stations de ski proposent même des sentiers dédiés à ce type de vélo l’hiver !

Qu’est-ce qu’un Fat bike ?

Un Fat bike est avant tout un vélo tout terrain. La signification libre serait « gros vélo ». C’est un VTT qui a la spécificité de s’adapter à des terrains difficiles comme la neige, le sable et la boue. Il diffère des autres types de vélo par la forme de ses roues qui sont plus larges que ceux des vélos standards. Cette particularité lui donne une bonne adhérence sur les routes accidentées et sur les sols enneigés.

Dans sa conception, le Fat bike est muni d’un cadre spécifiquement fabriqué pour faire place à ses pneus surdimensionnés. Un autre point qui rend ce vélo révolutionnaire, ce sont ses jantes. Les jantes de Fat bike sont trouées de manière à permettre à la chambre à l’air de circuler et d’absorber les différents chocs. Cependant, les pneus doivent être gonflés à une pression basse pour permettre une bonne conduite en terrain difficile. Aussi, la basse pression des pneus absorbe les vibrations et les imperfections du terrain.

À quoi ça sert ?

Le Fat bike permet d’accéder à plus d’endroits. Des buttes de sable aux congères, de la neige au sable, le fat bike est prêt à tout et pour n’importe quelle raison. C’est le vélo idéal pour rouler cool, de profiter des paysages, de s’amuser et partager de bons moments dans l’effort et la convivialité.

C’est une solution pour les personnes qui souhaitent rouler en cross-country (c’est une des épreuves de l’athlétisme qui consiste en une course nature). Certains pilotes de moto des circuits d’enduro tentent aussi l’expérience de rouler en Fat bike. Le Fat bike est idéal pour des personnes qui font des vélos tout terrain et également pour ceux qui adorent rouler simplement pour explorer de nouveaux endroits. C’est un meilleur choix pour ceux qui ne désirent s’évader au guidon de son vélo tout terrain.

Avantages et inconvénients

Avantages

Le Fat bike regorge de nombreux avantages qui font de lui un vélo tout terrain pour le divertissement et la randonnée.

  • Le fat bike convainc ses fans grâce à son adhérence ;
  • Grâce à la basse pression, la surface de contact est augmentée et le vélo gagne en confort puisque ses pneus faiblement gonflés assurent la fonction d’amortisseur en absorbant les irrégularités du terrain.
  • La décontraction (on se sent invincible, pas besoin d’avoir de la technique) ;
  • La capacité à emporter du poids sur les terrains les plus improbables ;
  • En côte comme en pente, le fat bike est capable de supporter du poids dans les endroits les plus improbables ;
  • La simplicité de son équipement le rend facile d’entretien ;
  • Du point de vue récréatif, les motocyclistes utilisent souvent leur Fat bike pour l’emballage des vélos, car le grand empattement stable permet de transporter de grandes quantités d’équipement.

Inconvénients

On compte également des moins :

  • Le Fat bike possède des pneus surdimensionnés et la pression de ses pneus est insuffisante : ce qui ne fait pas de lui un vélo de rêve pour les accélérations ;
  • Pas de suspension (sur les grosses ondulations) ;
  • Le Fat bike n’est pas du tout adapté pour faire du cross-country sur terrain facile et roulant.
  • Ses pneus coûtent cher.

Mon top 3 des meilleurs vélos fat bike (2018)

Meilleur rapport qualité/prix
Moma Bikes Vélos, VTT, FAT 26", Aluminium, SHIMANO 21V, Freins a Disque (Plusieurs tailles)
S.P.R. Velo Fat Bike 26'' avec Cadre Aluminium - 18 Vitesses avec DERAILLEUR ET POIGNEE GRIPSHIFT Shimano & Double Freins A DISQUES
VTT Fat bike
VTT Fat bike
Prix indisponible
Prix indisponible
Meilleur rapport qualité/prix
Moma Bikes Vélos, VTT, FAT 26", Aluminium, SHIMANO 21V, Freins a Disque (Plusieurs tailles)
VTT Fat bike
Prix indisponible
S.P.R. Velo Fat Bike 26'' avec Cadre Aluminium - 18 Vitesses avec DERAILLEUR ET POIGNEE GRIPSHIFT Shimano & Double Freins A DISQUES
VTT Fat bike
Prix indisponible

Comment choisir ?

Avant d’acheter votre fat bike, je vous conseille de bien prendre en compte les éléments suivants :

Un cadre simple

Le cadre d’un Fat Bike est semblable à celui d’un vélo de montagne standard. Il se caractérise par sa simplicité, son design et une fourche fixe. Il existe plusieurs types : en acier, en aluminium, en titane, etc.

Si vous optez pour un cadre en acier, alors sachez que votre Fat bike sera lourd, mais moins coûteux. Ce type de cadre absorbe une partie des chocs. Par contre, un cadre en aluminium pèse peu, mais reste coûteux. Il est plus rigide que l’acier donc plus stable. Le titane est léger et solide, mais trop cher pour tous les vélos tout terrain de montagne. La fibre de carbone offre une rigidité optimale dans les zones les plus sollicitées.

Un vélo à grosses roues

Les Fat Bikes ont plusieurs caractéristiques uniques qui les différencient des VTT conventionnels. La première caractéristique qui attire l’attention, ce sont ses énormes pneus de 4’’ pouces qui permettent d’améliorer l’adhérence sur les terrains les plus délicats en offrant une surface de contact plus importante au sol. Ils disposent aussi de jantes extrêmement larges pour accueillir les pneus et les bandes de roulement les plus larges. Ces jantes plus larges ajoutent une grande partie au poids total du vélo, de sorte que les fabricants vont souvent forer et enlever tout matériau redondant.

Des freins traditionnels ou à disque

La rusticité de son cadre n’entrave pas les concepteurs de chercher à rendre ses vélos performants. Ainsi, on retrouve des Fat bikes équipés avec des freins traditionnels V-brakes qui conviendront très bien à ceux qui roulent essentiellement sur terrain sec. Cependant, pour les passionnés de pistes maculées de boue et glissantes, qui cherchent un freinage de qualité en toute circonstance, je vous recommande existe des modèles munis de freins à disque.

Engrenage

Généralement, les Fat Bikes fonctionnent à faible vitesse pour garder les roues en mouvement sur des terrains plus difficiles et des matériaux collants comme la boue, la neige et le sable. La faible vitesse permet également aux utilisateurs de pédaler facilement sur les grandes roues et de fournir une conduite détendue.

Suspension

Il existe de nombreuses variantes de vélos à suspension, mais l’idée générale est que la fourche avant et l’amortisseur arrière absorbent les impacts de la piste. Ce qui réduit de façon considérable l’impact sur l’utilisateur, augmente la traction et rendant le trajet plus agréable.

Un vélo muni de bonnes suspensions peut absorber divers chocs, mais le vélo peut aussi « rouler » un peu et vous perdez une partie du transfert d’énergie en montant la pente. En conséquence, la plupart des gréements à suspension ont la capacité de verrouiller la suspension arrière pour offrir un meilleur transfert de puissance et une escalade plus efficace.

Les meilleurs spots où rider

Les différents types de sols pour lesquels le Fat Bike a été fabriqué, sont les sols avec obstacles, les sols rocheux, les petites rivières ou les cours d’eau, la neige et le sable.

En montagne

Dans la neige et la poudreuse

En forêt

Sur le sable et la boue

Le fat bike sur la neige : mon avis

Pour ceux qui doutent encore sur les capacités du Fat bike, sachez qu’il est possible de rouler en toute sécurité sur la neige. En fait, c’est un VTT doté d’un cadre de grande taille et robuste qui permet aux utilisateurs de bien maîtriser les larges roues du vélo. Notez cependant que le fat bike peut être simple ou à assistance électrique.

Par ailleurs, je vous conseille vivement de disposer du matériel de confort spécifique, notamment d’un casque stable et maintenu par une sangle, des lunettes de soleil pour vous protéger des coups de vent et des rayons solaires, y compris des vêtements bien chauds. Aussi, ne surtout pas oublier les gants. C’est nécessaire pour éviter que vos mains ne prennent froid sur le guidon. Il faut aussi prévoir des équipements supplémentaires comme une trousse à pharmacie, une lampe frontale, une pompe pour gonfler les roues, une réserve d’eau, un trousseau d’aliments et des clés de dépannage en cas de problème.

Fat bike électrique

Les fat bikes électriques sont le nouveau phénomène à la mode. Comment pouvait-il en être autrement me direz-vous ? Il regroupe deux "tendances" du moment : le fat bike couplé au vélo électrique.

Et pour preuve : quelques années auparavant, seules une poignée de fabricants de vélos proposaient au sein de leur gamme ce type de vélo. Aujourd'hui, c'est très commun. Les raisons sont nombreuses : un vélo avec de grosses roues permettant une meilleure tenue de route, et ce quelle que soit la surface, avec un moteur électrique qui permet d'aller 3 fois plus vite qu'en pédalant et ce sans effort... C'est le meilleur des deux mondes !

Biensûr il ne conviendra pas à tout le monde. Pédaler est pour certains (comme moi) un plaisir, mais aussi et surtout un moyen de faire du sport agréablement. Pour ceux qui ne se retrouvent pas dans ces deux cas, alors le fat bike électrique sera certainement idéal.

De base le pédalage sur fat bike est plus fatiguant que sur vélo classique (en raison de la plus grande largeur et de la faible pression de gonflage), le moteur est donc le bienvenue. De plus, le Fat bike est souvent utilisé sur des spots dotés de pentes : en montagne notamment. C'est donc agréable de pouvoir monter une pente sans trop d'efforts...

Bon... tout ne pouvait pas être parfait. Le "hic" du fat bike électrique c'est son prix. Comptez au minimum 1500 euros pour un modèle qui tient la route, comme le fat bike électrique Rich Bit présenté dans mon comparatif.